Skip to content

Actualités

La Maison Éphémère confinée, le secteur aux aguets.

Depuis le 13 mars, tout le secteur culturel est en attente.
En attente de pouvoir retravailler, créer, échanger.
Durant ce laps de temps, qui s’allonge de semaine en semaine, la compagnie avance là où elle peut.

Elle participe notamment activement aux travaux des différentes fédérations professionnelles dont elle est membre, fédérations qui, individuellement ou à l’unisson, interpellent nos autorités sur la situation alarmante des artistes, techniciens, compagnies, institutions… Sans réel répondant.
Dans cette crise, le soutien à la culture a été qualifié par le fédéral comme « non-urgent ».

Mais on ne lâche rien !
Ainsi sont apparues plusieurs initiatives relayées par la presse. Notamment :

 

Le confinement contraint mais n’empêche pas non plus la création. Pendant une vingtaine de jours, Brigitte Baillieux et son fils Elie Theunissen ont échangé une correspondance confinée, elle à la poésie, lui à la photographie. Ce recueil, remarqué par La Libre ou et L’Avenir, pourrait bien être amené à évoluer. Publication ? Balade itinérante ? A suivre !
Et parce que l’humour reste l’une des armes les plus fortes, nous terminons sur une petite capsule, un coucou du coude de nous à vous, à bonne distance virtuelle !

« Sauvez Herbert ! » : report des représentations

En raisons des directives ministérielles, nous avons dû annuler les représentations des  14 et 15 mars, au Bar des Ephémères. Mais « Sauvez Herbert » n’a pas dit son dernier mot et sera reporté au plus tôt ! Dates précises et ouverture des réservations seront communiquées dès que possible. D’ici là, prenez soin de vous !

Je découvre

« Machin Machine » et « Ultime rendez-vous » – retournez au théâtre : restez chez vous !

La crise liée au coronavirus nous a confinés et ainsi privés de tout spectacle vivant. Nous savons déjà que les scènes seront parmi les derniers espaces à pouvoir ré-ouvrir. Mais tous les artistes et techniciens sont là, en attente de pouvoir travailler à nouveau et renouer des liens avec les spectateurs.

Parmi les alternatives possibles dans un futur proche, celle de faire venir un spectacle chez vous, en petit comité (15 à 40 personnes). « Machin Machine » et « Ultime rendez-vous » sont tous deux destinés à être joués dans des lieux atypiques et à domicile. Une façon de déconfiner doucement mais sûrement, et de retrouver toute la magie du théâtre depuis votre salon !

Je (re)découvre Machin Machine

Je (re)découvre Ultime rendez-vous

« Un Macbeth » : la dernière création de la cie a enflammé le public !

Guy Theunissen a revisité le chef d’oeuvre de Shakespeare en réunissant acteurs, danseurs et musiciens dont la culture, la couleur de peau et l’histoire diffèrent. Les époux Macbeth sont un couple mixte. Cette image du Nord et du Sud se rejoignant dans la relation la plus intime et la plus perverse ne pourrait-elle pas représenter la métaphore, le miroir universel du dérèglement du monde ? Nous touchons ici à ce que la chose politique a de plus violent pour atteindre et conserver le pouvoir, abjurant morale, honneur, amis. Une histoire pleine de bruit et de fureur. Racontée par un idiot. Et qui n’a pas de sens.

Je découvre Un Macbeth

Changement d’adresse !

En juin 2019, le bureau de la compagnie a quitté le Théâtre les Tanneurs après plus de 10 ans de résidence administrative pour vivre de nouvelles aventures, à deux pas de la place Saint-Josse !
Merci de noter notre nouvelle adresse pour le courrier : 49, rue Saint-Josse – 1210 Bruxelles.

Toutes les infos de contact ici.

Restez informé.e 🙂

Un spectacle vous a plu ?
Vous souhaitez découvrir notre univers artistique ?
Pour être tenu informé.e de nos évènements, il vous suffit d’une petite minute.  Vous recevrez alors des nouvelles de La Maison Éphémère directement dans votre boîte mail.

Je m’abonne