Skip to content

Papiers d’Arménie – 2007

De Caroline Safarian, mise en scène de Guy Theunissen.

Deux jeunes acteurs se rendent en train à une audition dans un théâtre. Ca se passe en Belgique, Azad est d’origine arménienne, Levent est d’origine turque. Dans la précipitation, Levent a oublié ses papiers, sa convocation à l’examen … pas le temps de prendre un billet. Le contrôleur arrive et lui demande de descendre à la prochaine station …Impensable. Pour lui sauver la mise, Azad propose à Levent d’échanger leurs identités en échangeant leurs papiers.  Et voici, Levent, le Turc, obligé de « jouer » un jeune homme arménien, descendant d’un peuple victime d’un génocide. …. Le rôle de sa vie.

A travers ces deux jeunes, ce sont deux peuples qui dialoguent dans une langue concrète, passionnée, non dénuée d’humour. Une tentative de mettre des mots là où le déni a pris la place de la reconnaissance d’un passé irrésolu. Un spectacle qui s’adresse au cœur, à l’âme et à notre mémoire….

Avec une poésie sombre, époustouflante, Caroline Safarian nous offre des récits de massacres avec une dignité métaphorique d'une force inouïe où, sous le soleil turc, les poussières rouges de sang devenaient de véritables rubis. Si le texte est magnifique, la mise en scène de Guy Theunissen le lui rend bien, poussant un peu plus dans la poésie les apparitions de la Mémoire, introduisant de superbes ponctuations chorégraphiques, de corps à corps turco-arméniens (…).  Le tout est servi par d'excellents comédiens (...). "Papiers d'Arménie" est une écriture aboutie et une réussite théâtrale, mais aussi un voyage original en grandes émotions. Nurten Aka – La Libre Belgique – 14/09/2007

Photos :C.Sturbois