Skip to content

Quelques mots sur la cie

La Maison Éphémère, ce sont deux artistes « inter-indépendants » – Brigitte Baillieux (metteure en scène et autrice) et Guy Theunissen (comédien, metteur en scène et auteur). Ensemble ou en solo, ils envisagent leur démarche artistique comme un lien souple entre le monde, les spectateurs et la scène : c’est du tricot, du tissage, de la dentelle ; ça s’agrafe, ça se colle, ça s’agglutine. C’est à chaque fois un objet inédit, entre société, art et spectateurs. Une triangulation mouvante.

Nous considérons le théâtre comme une façon sensible, fragile, nuancée d’agir dans la société. Il est vital pour nous que le théâtre fasse partie des mesures de prévention contre un populisme de plus en plus agressif et les endoctrinements de tous bords. Que le théâtre éveille le spectateur, qu’il titille son esprit critique, qu’il s’adresse à tous, qu’il montre que l’Autre est toujours différent et qu’il faut s’en réjouir plutôt que de s’en inquiéter ou pire, de s’en effrayer. Nous croyons à un théâtre qui questionne sans délivrer de messages, qui garde le spectateur éveillé, laisse des portes ouvertes à son imaginaire, lui rend la responsabilité de ses propres réponses.

Les spectacles que nous créons sont contemporains par les sujets qu’ils abordent et aussi par les esthétiques qu’ils déploient, inséparables des formes actuelles de narration et de représentation, des rythmes, des images, des modes de communication d’aujourd’hui. Nous défendons un théâtre exigeant, en équilibre fragile entre contemporanéité et lisibilité : tendre la main au public afin de l’emmener dans des aventures esthétiques qui peuvent le dérouter, parfois, sans le perdre ou l’effrayer. 

La Maison Ephémère est une équipe légère et permanente de production, de création et de diffusion : deux créateurs et une responsable administrative, Orianne Ondel.  Créée en  janvier 1991et très solidement structurée, la compagnie s’est intégrée dans un environnement géographique (le Brabant wallon comme « camp de base ») et institutionnel, qui lui permet de rayonner, tant dans l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qu’à l’international dans le cadre de ses partenariats avec des artistes et des structures d’Afrique sub-saharienne.

Outre la convention qui la lie à la FWB, la compagnie est activement soutenue par la Wallonie via des Aides à la Promotion de l’Emploi (APE) et par la Province du Brabant wallon. Ses créations dans les Théâtres à Bruxelles et en Wallonie, ses collaborations fréquentes avec les Centres Culturels locaux et régionaux en font une structure dynamique et incontournable sur son territoire et dans toute la Communauté française.